Kickboxing : quand le karaté se met au full contact

par | 10 Juil, 2020 | Techniques de boxe

Quand on parle de kickboxing on pense tout de suite à une boxe pied poing quelconque, dont beaucoup pensent qu’elle nous viens de Thaïlande. Bien peu de personnes, cependant, connaissent sa véritable nature et ses origines pour le moins originales.

Aujourd’hui nous allons voir ensemble d’où nous vient ce sublime mélange entre art martial et boxe. Pour ce faire, nous allons commencer par nous poser cette question: Que se passe t’il quand des experts de karaté, et d’autres arts martiaux, commencent à organiser des combats au KO?

kickboxing, karate, kick, boxe

Le japon, le berceau du kick-boxing

Le kickboxing ne nous vient pas, comme le voudrait la croyance populaire, de Thaïlande mais du pays du soleil levant : le Japon.

Cependant il y a bel et bien un lien avec la Thaïlande et ce lien c’est le muay thaï. En 1959, un karatéka : Tatsuo Yamada désire lancer une nouvelle pratique qu’il voudrait appeler karate-boxing, soit des combats de karaté en full contact. Seulement, les coups directs n’étant pas autorisé durant les matchs de karaté, Yamada commence à étudier le muay thaï dont il veut s’inspirer pour mettre au point les règles de sa nouvelle discipline.

En 1963, l’efficacité du karate-boxing va pouvoir être vérifiée. En effet, cette année là, 3 karatékas sont envoyés au Lumpinee Boxing Stadium en Thailande pour affronter 3 combattants muay thaï. Les 3 combats vont se terminer par un KO. Les karatékas vont en gagner 2. De plus, le seul karatéka a avoir perdu n’était pas un combattant mais un enseignant qui a du faire office de remplaçant.

Petit à petit, la discipline émerge. Un organisateur de combats, Osamu Noguchi, va combiner une bonne partie des règles du muay thaï et les techniques du karaté full-contact. Les projections sont même autorisée au début pour différencier le kick-boxing du muay thaï. Ces dernières seront cependant interdites par la suite.

En 1966 Noguchi fonde l’association de kickboxing et le 11 avril 1966, le premier événement de kickboxing a lieu à Osaka.

Le kickboxing va exploser au japon alors qu’il commence à être massivement diffusé à la télé et ce jusqu’en 1980 qui marque la fin de l’age d’or de cette discipline. Fort heureusement un nouveau tournoi le K-1 va relancer la pratique qui n’avait plus été vu à la télé depuis. Ce tournoi, et ses règles (coups de coudes et étranglements interdits), vont ramener le kickboxing au premier plan et propulser les gagnants au statut de demi dieu au Japon.

Le Andy kick, l’héritage du samouraï suisse

Avant de terminer cet article, j’aimerais vous présenter une technique de kickboxing parmi d’autres; d’ailleurs si vous chercher des techniques de kickboxing en voici une: comment casser les appuis de vos adversaires en kick-boxing ?

Comme nous venons de le dire, le K-1 est un des, si pas le plus grand tournoi de kickboxing au monde et ces champions sont de véritables légendes au Japon. L’un des plus apprécié c’est Andy Hug. Champion du monde de muay thaï en 1993, et vainqueur du K-1 en 1996, Andy devient une idole chez les japonais qui lui décernent même le titre de Samouraï, peut être le plus grand honneur pour un étranger. Malheureusement, il meurt en 2000 d’une Leucémie à l’age de 35 ans. Reconnu comme un des plus grands karatéka du monde, Andy nous laisse un puissant héritage (c’est le cas de le dire): le Andy kick.

Le Andy kick est un coup très techniques mais d’autant plus redoutable en kickboxing. Le principe est simple mais l’exécution difficile: il faut passer son pied par dessus son adversaire avant de le rabattre puisement sur sa tête.

Pour y parvenir vous allez devoir entraîner votre souplesse, votre équilibre ainsi que la force de vos jambes. Cependant, si vous y parvenez c’est bel et bien le coup qui peut vous démarquer et surprendre votre adversaire.

andy hug, axe kick, andy kick, kickboxing

C’est tout pour aujourd’hui. Je vous souhaite a tous un bon weekend et vous laisse avec la citation du jour:

« Je n’ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur. »

Winston Churchill

Emanuel, votre humble chroniqueur.

A propos de l'auteur :

BRIAUD Kyle

Salut la MB Team, je m’appelle Kyle et je suis l’auteur de la plupart des articles que vous trouverez sur ce blog. Etant moi-même boxeur, je teste et mets en pratique tous les conseils que je vous partage. J’ai coaché plus d’une dizaine de boxeurs. C’est dont avec plaisir qu’aujourd’hui  je partage avec vous mes connaissances sur ce noble sport.

Mon objectif personnel est d’obtenir un titre, soit en Boxe Française, soit en Boxe Anglaise dans la catégorie des -70 Kilos.

En attendant de vous lire dans les commentaires, je vous souhaite beaucoup de courage et de réussite dans vos projets sportifs et personnels.

Force à vous la MB Team !

2 Commentaires

  1. Bonsoir je suis Alex PAYET, j’avais commencé par le karaté en 1976, et en 1985 je me suis mis à la pratique de kickboxing, c’était des moments inoubliables en tant que combattant. Aujourd’hui je me suis mis à la pratique du win Chun.

    Réponse
    • Bonsoir
      merci beaucoup pour votre commentaire!
      Jespere que vous aurez pu apprendre quelque chose sur l’histoire du kickboxing et vous souhaite bonne continuation dans le wing chun😉

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour continuer de progresser en BOXE :

Rejoignez la MB Team !

De l’équipement de qualité au meilleur prix !

Envie de suivre l’actualité de la Boxe ?

boxe, actualité, combat, gant de boxe