Aller au contenu
Boxe > Techniques de boxe > Crochet : comment réussir cette technique de boxe anglaise

Crochet : comment réussir cette technique de boxe anglaise

Envie d’avoir des crochets aussi puissants que ceux de Mike Tyson ? C’est possible !

Pour y arriver, vous allez découvrir les techniques de boxeurs professionnels pour réussir vos crochets à mi-distance, et au corps à corps.

Un crochet de boxe c’est quoi  ? 

Le crochet de boxe est un coup qui se donne avec les poings (gauche ou droit). Le bras qui effectue le crochet vient se plier à 90° et effectue un mouvement de rotation (de gauche à droite ou inversement pour l’autre bras) en direction de l’adversaire. Pendant la réalisation du crochet, le buste et les appuis du boxeur viennent aussi pivoter dans le sens du mouvement. Ce que l’on appelle couramment dans la boxe, le pivot.

De cette manière, votre crochet bénéficie de la puissance de votre bras, plus, celle de la rotation de votre corps, ce qui augmente énormément la puissance de ce coup.

Le crochet peut être donné à deux niveaux, qui sont : corps et tête. Le crochet au corps dispose d’une variante qui s’appelle : le crochet uppercut. Cette technique permet d’atteindre plus facilement « en crochet » le foie et les côtés adverses.

blank

Comment faire un (bon) crochet de boxe anglaise ? 

Pour que vos crochets soient efficaces en combat, il existe deux secrets de combattant pro :

  1. Utilisez au maximum le pivot : le pivot est la base même de la force de vos crochets. Plus votre pivot est efficace, plus vos crochets de boxe seront puissants. Pour qu’un pivot soit efficace, il faut : être stable sur ses appuis, gainer son corps pendant le pivot et être le plus fluide possible dans sa gestuelle.
  2. Varier vos zones de frappes : plus vous frapperez à divers endroits, plus votre adversaire aura du mal à se protéger. Comme le crochet peut se donner au corps et au visage, profitez-en pour varier au maximum.

Pour vous entrainer à améliorer vos crochets, vous pouvez faire les entrainements suivants :

  • Shadow-boxing : cet exercice de boxe vous permettra d’améliorer la gestuelle et la fluidité de vos crochets. Pendant votre shadow, concentrez-vous sur la qualité de votre pivot, de vos appuis et sur votre aisance de mouvement.
  • Sac de frappe : cet accessoire d’entrainement à de nombreuses utilités. Pour vos crochets, il vous permettra de travailler votre puissance de frappe, votre vitesse et votre précision de frappe. Pour connaitre des idées d’entrainement au sac, vous pouvez consulter notre article : TOP 3 des entrainements au sac de frappe.

Comment avoir un crochet du droit (arrière) puissant  ?

blank

Le crochet arrière est le coup de boxe anglaise le plus puissant ! Il est donc important pour tout combattant, de le perfectionner au maximum.

Le crochet arrière peut se donner du bras droit ou gauche (selon votre posture de garde : gaucher ou droitier). Il est un coup puissant grâce à son placement. En effet, les segments arrière (bras et jambe arrière) sont plus puissants que les segments avant, grâce à l’élan supplémentaire qu’ils bénéficient avant de venir à l’impact.

Pour que votre crochet arrière soit puissant et surtout efficace, il faut :

  • Réussir votre pivot : je me répète (je sais), mais seul la qualité de votre pivot améliora (ou non) la puissance de vos crochets.
  • Viser des zones sensibles : avoir un crochet du droit puissant, c’est bien, mais s’il arrive à chaque fois dans l’épaule, ça sert à rien. Pour que votre coup soit efficace, il doit atteindre des zones stratégiques, comme : le menton, le foie, les côtes…

Idées d’enchaînements gagnants avec ce coup de poing 

Des enchainements en poings, il en existe des milliers. Heureusement, nous avons sélectionné pour vous les 3 meilleurs enchainements à base de crochets :

  1. Crochet bras avant et bras arrière au corps, suivi d’un crochet visage : cet enchainement permet, dans un premier temps, de baisse la garde avec les deux crochets au corps. Puis, de sanctionner avec le crochet visage.
  2. Jab au corps suivi d’un crochet arrière au visage : pareil que pour la stratégie précédente, le jab sert à perturber et faire baisser la garde adverse, pour qu’ensuite, votre crochet est le champ libre jusqu’au visage.
  3. Direct bras avant et arrière, suivi d’un crochet au corps : ici, les directs servent à faire monter la garde pour qu’ensuite, vous aillez le chemin libre pour impacter les côtes.

Vous l’aurez remarqué, un enchainement de boxe n’est pas juste une combinaison de coup donnée aléatoirement. Il y a et il doit y avoir une stratégie derrière chacun de vos enchainements, pour que ceux-ci, vous permettent de gagner un combat de boxe.

« L’humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger et ceux qui bougent. »

Citation et proverbe

Kyle, votre coach MB