Aller au contenu
Boxe > Techniques de boxe > Jab : comment maitriser ce coup de poings de boxe ?

Jab : comment maitriser ce coup de poings de boxe ?

Le jab ou direct (coup de poing) du bras avant, est un coup de boxe anglaise qui à plusieurs utilités , il peut vous permettre de :

  • Perturber votre adversaire
  • Feinter
  • Préparer le terrain pour vos attaques et enchaînements
  • Où, être utilisé pour tout simplement impacter vos adversaires lors d’un combat ou sparring

Dans cet article, vous allez découvrir toutes les infos, techniques et idées d’entrainement, pour apprendre et perfectionner vos jabs de boxe.

Un jab en boxe, c’est quoi ?

Cette technique en poing est issue de la boxe anglaise. Elle consiste à effectuer un coup de poing rapide avec son bras avant , et ce, en ligne directe. Il peut être donné à 2 niveaux ; au visage et au corps. Ses objectifs principaux sont :

  • Tenir à distance son adversaire.
  • Préparer ses attaques.
  • Perturber et feinter.

Contrairement au direct du bras arrière (lead ou cross), qui est un coup puissant pour impacter, voir, mettre KO son adversaire. Le direct du bras avant (jab), est quant à lui un coup rapide qui permet de mettre en place ses stratégies de combat.

Comment reussir ce coup de poing ?

Un coup simple en apparence mais qui demande néanmoins quelques notions techniques pour être exécuté parfaitement.

Voici une liste en 7 points, qui vous permettra de connaitre les secrets d’un jab réussi et (surtout) efficace :

  1. Vitesse, vitesse, vitesse : un bon jab est avant tout un coup rapide.
  2. Ligne droite : il part de la garde et va directement en direction de votre cible. Simple et efficace !
  3. Le retour du bras avant : il doit revenir en position de garde aussi vite qu’il est parti. Très important pour éviter de se faire contrer.
  4. La distance de frappe : c’est un coup qui se donne le plus loin possible. Utilisez le maximum de votre allonge.
  5. L’épaule en protection : votre épaule (du coté du bras qui effectue le jab), doit venir se « poser » sur votre joue pendant l’exécution de celui-ci. Elle vient vous protéger pendant que vous réalisez votre direct bras avant.
  6. Le souffle : pensez à souffler à chaque fois que vous réalisez un jab (et pour n’importe quel autre coup de boxe). Cela améliorera votre endurance sur le ring.
  7. L’autre bras : votre autre bras doit bien rester en position de garde. Pour vous protéger en cas de contre.

Ses 7 points vous serviront de critères pour évaluer et améliorer la qualité de vos jabs. Mémorisez les ou notez les quelque part, puis, allez vous entrainer en essayant au maximum de les mettre en pratique. En parlant d’entrainement, voici les meilleurs exercices pour apprendre et améliorer ses jabs.

Exercices pour perfectionner cette technique de boxe anglaise

Voici 3 types d’exercices (complémentaires les uns aux autres), pour améliorer vos directs bras avant. Il vous sont donnés dans un ordre bien précis, qui à pour but de vous faire progresser étape par étape dans l’apprentissage de cette technique.

1) En shadow boxing : le shadow est un exercice de boxe qui consiste à s’entrainer seul en boxant dans le vide. Il est très utile pour apprendre et perfectionner n’importe quelle technique, coup ou enchainement. Pendant cet exercice, vous pouvez travailler sous forme de round. Par exemple : faites entre 3 à 5 rounds de 2/3 minutes d’effort avec 1 minute de repos entre chaque.

Pendant chaque round, utilisez uniquement votre votre bras avant. Mettez-vous bien en garde et réalisez un maximum de jabs tout en vous auto-corrigeant (continuellement). Ne cherchez pas à aller vite au début et concentrez-vous uniquement sur l’aspect technique de votre coup. Dès que votre technique est propre à faible vitesse, augmentez progressivement votre vitesse de frappe.

Astuce bonus : pour améliorer votre « auto-correction » et ainsi, votre apprentissage, nous vous conseillons de faire votre shadow boxing devant un miroir. De cette manière, vous pourrez voir en live la qualité de votre coup et tous les petits défauts qu’ils vous restent à corriger. Comme un bras qui ne revient pas assez en garde, ou une épaule qui ne monte pas assez en protection, etc…

blank

2) Au sac de frappe : ici aussi vous pouvez vous entrainez sous forme de round.

Pendant cet exercice, vous devez vous concentrer sur votre ; vitesse, fluidité, précision et sur vos appuis. En effet, pour que votre jab soient réussi en combat, ils doit être précis et rapide.

Pour ce faire, vous pouvez répéter vos directs bras avant seuls ou les inclurent dans vos enchainements de boxe favoris en poings. Voici quelques thèmes d’entrainement au sac de boxe pour améliorer ce coup de boxe :

  • améliorer sa vitesse : positionnez-vous en face du sac en étant en garde. Puis, répétez avec un maximum de vitesse vos jabs. Et ce, sans oublier votre technique (garde, retour du bras…)
  • améliorer ses préparations d’attaque en poings : choisissiez entre 1 à 3 de vos enchainements pieds-poings (ou uniquement en poings) favoris. Puis, à chaque fois avant de les réaliser, utilisez votre jab. Votre objectif ici est d’envoyer quelques jabs en amont de votre enchainement, pour perturber votre adversaire, puis, d’un coup et avec explosivité, réaliser votre enchainement.
  • améliorer sa précision : comme vous le savez, le jab peut se donner au niveau du visage et du corps adverse. Sur chacune de ses parties corporelles, il existe des zones sensibles telles que : le plexus ou les yeux. Vous devez donc prioriser et ajuster vos frappes au niveau de ces zones stratégiques. Pour cela, vous pouvez coller des petits de scotch sur votre sac de frappe au niveau des yeux et du plexus, ensuite, répétez vos frappes en les visant.

3) Les mises de gants (sparring) : Il est de temps de passer aux choses sérieuses et de tester vos jabs en situation concrète.

Pour valider et approfondir les acquis de l’entraînement, il faut passer par la case sparring. Lors de celui-ci, vous pouvez boxez avec plus ou moins de puissance avec un sparring-partner. De cette manière, vous pouvez voir et tester de manière concrète, vos techniques, coups et enchainements de boxe.

Pendant cet exercice, vous pouvez travailler par thème, exemple :

  • Boxeur A tient à distance et boxeur B cherche à rentrer au corps à corps : ici le boxeur A doit tenir à distance son adversaire en utilisant uniquement le jab (pour ceux en boxe anglaise) et les chassés (pour ceux en boxe pieds-poings comme, la savate boxe française).
  • Boxeur A attaque et boxeur B défend : l’objectif du boxeur A est de réussir à toucher son partenaire. Pour y arriver, l’utilisation du direct bras avant de manière répétée, vous permettra de créer des ouvertures chez votre adversaire.

Il existe pleins d’autres idées de thème pour vos sparrings. Trouvez ceux qui correspondent le mieux à vos besoins et pratiquez-les un maximum de fois. Plus vous chercherez à perfectionner vos compétences de combattant en situation concrète, plus vous progresserez rapidement.

Comment faire un direct bras avant comme un boxeur professionnel ?

  • Un bon jab est un coup rapide qui à pour but de perturber vos adversaires.
  • Il peut se travailler de 3 manières : en shadow-boxing, au sac de frappe et lors de mises de gants.
  • Votre distance (allonge), votre souffle, le retour de votre jab, votre épaule qui vient en protection , votre autre bras qui reste en protection et surtout, votre vitesse de frappe, sont les critères primordiaux pour réussir ce coup.

Je reste à votre entière disposition dans l’espace commentaire pour répondre à toutes vos questions.

« La vie c’est comme la boxe, avance, encaisse et progresse ! « 

Bonne progression et force à vous la TEAM !

Kyle, votre coach MB