Aller au contenu
Boxe > Techniques de boxe > Chassé de boxe : comment réussir ce coup de pied ?

Chassé de boxe : comment réussir ce coup de pied ?

Le chassé est un coup de pied de boxe française qui a pour but de tenir à distance votre adversaire, ou, de le déséquilibrer. Il existe de nombreuses variantes de ce coup, comme ; le chassé retourné, le chassé bas, le chassé latéral… Dans cet article, vous allez découvrir comment réaliser cette technique de boxe, ainsi que les objectifs et avantages de chaque type de chassé.

Comment faire un bon chassé de boxe française ?

Pour savoir si votre chassé est efficace, il faut revenir à l’objectif principal de ce coup : pousser. Si lorsque vous faites un chassé de boxe, votre adversaire ne recule pas, ou n’est pas coupé dans son élan, alors votre chassé est inefficace.

Pour faire un bon chassé, il faut que celui-ci fasse reculer votre adversaire, ou, qu’il lui bloque l’armement de sa jambe. Pour atteindre cet objectif, il y a deux points clés pour réussir vos chassés de boxe :

  1. Armer suffisamment votre jambe.
  2. Impacter / pousser avec le dessous de votre pied et plus particulièrement, le talon.

Pour compléter et illustrer ces propos, voici étape par étape la méthode pour réaliser un bon chassé :

  1. Vous êtes en garde face à votre adversaire.
  2. Vous montez le genou de la jambe qui va chasser (le plus haut possible).
  3. Votre genou en fin de mouvement (lorsqu’il monte) doit presque être collé au torse. Pour gagner un maximum d’élan et ainsi, de puissance. On appelle cela le « groupé-chassé ».
  4. D’un mouvement direct sous forme de « piston », vous tendez votre jambe vers l’avant en direction de la zone d’impact souhaitée. Et ce, avec la pointe du pied levée vers le haut.
  5. Lorsque votre pied atteint sa cible, c’est votre talon qui doit venir à l’impact. Puise que c’est la partie de votre pied la plus dure, et donc, la plus efficace. De plus, avec des chaussures de savate boxe française, le talon fait encore plus mal !
  6. Après impact, ramenez votre jambe de la même manière dont vous l’avez envoyé. C’est-à-dire, en la réarmant. Grâce à cela, si votre adversaire décide de revenir à la charge, vous serrez prêt pour renvoyer un second chassé tout aussi puissant.

Avec cette méthode, vos chassés seront plus puissants et percutants. Ce qui est idéal pour déstabiliser physiquement et mentalement un boxeur adverse.

Quels sont les différents types de chassé ?

techniques, coup de pied, chassé, visage, latéral

Le chassé peut se donner à trois niveaux ; bas (dans les jambes), médian (au niveau du buste) et visage. Ils sont alors nommés respectivement : chassé bas, chassé médian et chassé visage. Autorisé dans tous les styles de boxes pieds-poings, ce coup bénéficie de nombreuses variantes comme :

  • Le chassé latéral : habituellement, le chassé se donne de manière frontale avec le pied d’impact à la verticale, on parle alors de « chassés frontaux ». Hors, il est aussi possible (et même recommandé pour les chassés bas) de tourner son pied d’impact à l’horizontal.
  • Le chassé retourné : il est un chassé latéral qui s’effectue en corrélation avec la rotation du corps à 360°. Le gros avantage de ce coup de pied, est qu’il est difficile de savoir à quelle hauteur le pied va arriver.
  • Le chassé retourné sauté : identique au précédent avec la particularité que le boxeur sauter en même temps que la réalisation de ce coup.

Voilà, vous connaissez maintenant la méthode pour faire de très bons chassés, ainsi que les différents types qui existe. Je n’ai plus qu’à vous souhaiter d’excellentes mises de gants !

« Le pessimiste dit : je croirai quand je verrai. Et l’optimiste dit : je le verrai quand je croirai. »

Proverbes de boxe

Kyle, votre coach MB