Boxe : Comment utiliser la feinte pour perturber son adversaire ?

par | 4 Avr, 2020 | Techniques de boxe

Lorsque vous boxez contre un adversaire plus fort ou plus technique que vous il n’y pas 36000 solutions…

Il va falloir le perturber un maximum pour l’empêcher de faire sa boxe.

Mais comment réussir à perturber son adversaire sur le ring ?

Nous allons voir cela ensemble dans cet article. 🙂

En mettant en pratique les conseils suivants vous allez être détesté de tous vos futurs adversaires ! 😉

Quel est le meilleur moyen de perturber son adversaire en boxe ?

Perturber consiste à induire en erreur son adversaire via différentes techniques de boxe.

Exemple :

Il pense que je vais aller à gauche et non je vais à droite. Mon adversaire pense que je vais attaquer avec ma jambe et finalement j’attaque avec mes poings. Je perturbe et gêne sa vision en lui envoyant pleins de petits directs bras avant. Etc…

Plus vous enverrez des mauvaises informations à votre adversaire, plus il sera perturbé.

Et le meilleur moyen pour perturber efficacement vos adversaires est d’utiliser les feintes.

Comment utiliser la feinte pour perturber ses adversaires ?

Il existe une multitude de type de feinte.

Avant de vous les énumérer voici un petit rappel de ce qu’est une feinte :

La feinte en boxe est un mouvement, une action, qui a pour seul but de créer une ouverture dans la garde de votre adversaire. Comme par exemple en lui faisant croire que vous attaquez au corps (pour qu’il baisse un peu sa garde) et que par la suite vous attaquiez directement au visage.

Maintenant découvrons quels sont les différents types de feintes qui peuvent vous servir à perturber vos adversaires :

  • Feinte de déplacement : Vous faites semblant d’aller dans un direction pour finalement aller dans une autre.

Cela peut vous aider grandement si votre adversaire est entrain de vous vous cadrer (il aura plus de mal à prédire vos mouvements).

Ou si vous attaquez en avançant votre buste vers la gauche par exemple (en allant vers l’avant) puis en changeant brusquement de direction pour passer de l’autre coté (en allant vers la droite). Cela est très efficace contre des boxeurs qui ont tendances a se cacher derrière leur garde. Il ne sauront pas par ou vous attaquez.

Feinte d’attitude : Faire semblant d’être fatigué pour ensuite faire une grosse accélération.

Pas de blabla ici, juste une vidéo suffira à vous convaincre 😉 : Elle est disponible sur la page Facebook Motivaboxe, n’hésitez pas à la liker par la même occasion pour recevoir des tonnes de conseils et vidéos de boxe dans votre fil d’actualité facebook 😉 :

Voir la vidéo sur la page Facebook MB d’une feinte d’attitude extraordinaire

Feinte d’attaque : Vous faites semblant d’attaquer avec votre bras avant par exemple, pour ensuite rentrer en crochet du bras arrière.

Surement la feinte qui perturbera le plus vos adversaires. Ils penseront que vous attaquez à un endroit bien précis, ils se protégeront en conséquence. Et au dernier moment vous changez d’attaque en allant la ou l’ouverture s’est créé. Pour être réalisée à la perfection vous devez simplement savoir ce que vous comptez faire après votre feinte.

Exemple : Si je veux attaquer au corps je vais donc faire une feinte au niveau du visage. Si je veux lui mettre un gros high-kick je vais au préalable lui « casser la jambe avant » avec mes low-kick, puis de temps en temps faire une feinte de low-kick pour venir directement en high-kick.

Et pour finir voici une de mes feintes préférées (qui est en plus très simple).

La feinte de regard : Vous faites semblant de regarder à un endroit précis (tête, jambe, ventre) pour ensuite venir frapper à un autre endroit.

Pour quelle marche faite plusieurs fois cette opération dans votre combat en allant frapper à l’endroit ou vous regardez. Votre adversaire finira par croire que c’est une default de votre part. Puis vous le surprendrez en allant frapper à un autre endroit.

Personnellement je l’adore, puis c’est rigolo de voir la tête que fait votre adversaire en mode « ah ouais tu m’as bien eu » ;). Fin si ça ne l’a pas déjà mit KO avant. 😉

Maintenant vous connaissez les différentes feintes qui vous permettrons de perturber efficacement vos adversaire en situation d’attaque et de défense.

Résumé : Comment utiliser ses feintes pour perturber en boxe ?

Pour perturber tout boxeur sur le ring vous devez envoyer des fausses informations. Pour cela vous pouvez utiliser différents types de feintes.

Mais toute perturbation n’est efficace que si derrière vous avez au préalable réfléchit à ce que vous vouliez créer comme ouverture.

Vous ne faites une feinte au corps par exemple, que si vous voulez par la suite attaquer au visage ou dans les jambes.

N’oubliez jamais qu’une feinte n’est utile que si elle vous permet de créer une ouverture chez votre adversaire.

« Au diable les circonstances, je créé des opportunités. »

BRUCE lee

Kyle, votre coach MB

A propos de l’auteur :

BRIAUD Kyle

Salut la Team, je m’appelle Kyle et je suis l’auteur de la plupart des articles que vous trouverez sur ce blog. Etant moi-même boxeur, je teste et mets en pratique tous les conseils que je vous partage. J’ai coaché plus d’une dizaine de boxeurs. C’est dont avec plaisir qu’aujourd’hui  je partage avec vous mes connaissances sur ce noble sport.

Mon objectif personnel est d’obtenir un titre, soit en Boxe Française, soit en Boxe Anglaise dans la catégorie des -70 Kilos.

En attendant de vous lire dans les commentaires, je vous souhaite beaucoup de courage et de réussite dans vos projets sportifs et personnels.

Force à vous la TEAM !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour continuer de progresser en BOXE :