Aller au contenu
Boxe > Techniques de boxe > 10 Principes de base pour devenir un très bon boxeur

10 Principes de base pour devenir un très bon boxeur

Quels sont les caractéristiques d’un très bon boxeur ?

Dans cet article vous allez découvrir 10 principes et secrets des boxeurs professionnels, qui vous apporteront des bases solides pour progresser et évoluer dans ce noble sport qu’est la boxe.

Attention : Lire cet article à de très forte chance de BOOSTER votre niveau de boxe, boxeur(se) peu ambitieux s’abstenir.

boxeur, professionnel, boxe, combat

1) Un principe de base pour progresser en boxe

Pour devenir un très bon boxeur et progresser efficacement, il faut que vous acceptiez 1 chose en pratiquant ce sport :

La boxe est un sport ou vous allez devoir PRENDRE et DONNER des coups.

Comment ne plus avoir peur de donner des coups en boxe ?

Beaucoup de boxeurs débutants ont peur de donner des coups, ce qui les limite drastiquement dans leur entraînement. L’excuse la plus souvent donnée est : « j’ai peur de faire mal ».

Je vais donc vous rassurer sur ce principe ; Si vous êtes débutant, c’est qu’à priori vous n’avez pas la force de frappe de Mike Tyson, puis je pense que toute personne « normalement constituée » sait contrôler un minimum sa force.

Apres vous me direz surement, « oui, mais avec le stress et tout, j’ai quand même du mal à contrôler mes coups ». Okay pas de soucis, alors pour pallier à cela je vous invite en début de séance à faire quelques exercices physique (pompes, burpees, corde à sauter, squats, échauffement au sac de frappe etc..) pour vous fatiguer et ainsi réduire votre puissance de frappe.

Cette méthode n’est qu’un palliatif, le temps que vous apprenez à maîtriser la puissance de vos coups.

Comment ne plus avoir peur de recevoir des coups ?

Ma réponse risque de ne pas trop vous plaire, mais elle aura le mérite d’être honnête.

La peur de recevoir un coup est naturelle et sera « toujours présente ». Mais comme toute peur, elle peut être maîtrisée. Puis heureusement que vous avez peur de prendre des coups, sinon vous forceriez tête baissée et vous risqueriez fortement de vous blesser.

Premièrement, pour apprendre à maîtriser cette peur, il est important que vous compreniez qu’a l’entrainement vous n’êtes pas la pour vous faire mal. Pour cela je vous invite à boxer le plus souvent doucement en essayant de toucher votre sparring et non de l’impacter. Et si votre partenaire d’entrainement ne le comprend pas, changez-en.

Attention par contre à ne pas avoir peur du moindre coup, sinon envisagez de changer de sport, ou faites un vrai travail psychologique sur ce problème.

Deuxièmement, pour avoir de moins en moins peur des coups il est nécessaire de savoir se protéger. Point que nous aborderons plus approfondissement plus bas dans cet article.

Pourquoi savoir se protéger peut vous aider à avoir moins peur ?

Si vous mettez un coup mais que vous en prenez 3 à la suite à cause de votre manque d’organisation défensivement, forcement cela risque de vous bloquer dans vos attaques. Cependant, si quand vous vous faites attaquez vous savez esquiver, bloquer et dévier un coup, cela vous rendra bien plus serein lors de vos offensives.

Plus serein = Plus de confiance en soi = moins peur des coups

2) Boxez avec passion

Le second principe de boxe qui vous rendra redoutable sur le ring, est le suivant :

Vous devez aimer boxer !

blank

La boxe est un sport difficile, autant physiquement que mentalement. Il est donc indispensable d’aimer boxer, sinon il vous sera difficile de progresser.

Aller dans une salle pour « prendre des coups » n’est pas une idée qui peut paraître logique pour certaines personnes, ce que l’on peut comprendre tout à fait.

Les raisons et motivations qui ont poussé et poussent des personnes à devenir de très bons boxeurs, sont les suivantes (en règle générale) :

  • Ils veulent se prouver quelque chose. (Ce qui est mon cas par exemple)
  • Ils veulent savoir se défendre.
  • Ils veulent évacuer des nerfs (La boxe est un sport très complet qui fatigue énormément).
  • Ils boxent depuis tout petit et ont fini par aimer ça.
  • Ils aiment la boxe tout simplement. (Ce qui est mon cas aussi 😉 )

Voilà les cinq grandes raisons qui englobent la plupart des boxeurs qui réussissent dans ce noble sport.

Êtes-vous concerné par l’une de ses raisons ?

Si oui, alors je vous invite fortement à persévérer dans ce sport ! Même si vous ne souhaitez pas avoir de titre, la boxe vous apportera beaucoup, autant sur le plan physique que mental et comme le dit le slogan de MotivaBoxe :

« La boxe est une magnifique école de la vie « 

Par contre si vous pratiquez la boxe pour les raisons suivantes :

  • Je boxe, car j’ai un ami à la salle.
  • Je le fais pour faire plaisir à un parent ou un(e) ami(e).
  • Je boxe pour aller me taper (uniquement).
  • Je pratique ce sport parce que c’est la classe !

Vous aurez peu de chance de progresser et je vous inviterai dans ce cas la à prendre 2 minutes pour voir si une autre pratique sportive ne serait pas plus épanouissante pour vous.

3) Travailler lentement pour maîtriser une technique de boxe rapidement

Une erreur que beaucoup de boxeurs commettent lorsque qu’ils boxent et s’entraînent, est qu’ils veulent directement mettre de la vitesse.

La clé pour apprendre et maîtriser une technique de boxe rapidement est de la travailler doucement.

Le fait de répéter votre technique de boxe doucement vous permettra de mieux analyser et peaufiner votre gestuelle, pour la rendre la plus parfaite possible. Puis, augmentez crescendo votre vitesse d’exécution au fur et à mesure des répétitions.

N’hésitez pas non plus à retravailler vos techniques doucement, même celles acquissent pour continuer de les perfectionner. Pour cela vous pouvez les travailler en shadow boxing, au sac de frappe, et lors de mises de gants douces.

4) S’équiper pour mieux progresser

blank

Etant un sport de contact/combat, il est indispensable d’être muni de tout l’équipement nécessaire à la pratique de la boxe.

Pour limiter le risque de blessures au maximum pour vous et vos partenaires d’entraînement, mais aussi pour vous mettre en confiance sur le ring.

A défaut de vous protéger, les protections de boxe servent aussi à vous mettre en confiance. Savoir que l’on ne risque pas de se blesser bêtement sur un coup mal placé vous rendra plus serein.

Pour vous aider à vous équiper efficacement, je vous invite à consulter cet article :

Que faut’il comme équipement pour pratiquer la boxe ?

5) Pour attaquer il faut s’avoir se protéger

Savoir se protéger et s’organiser défensivement vous permettra d’être plus serein sur le ring, surtout pour attaquer.

Comme je vous l’expliquez plus haut, si a chaque fois que vous donnez un coup, vous en prenez 3 fois plus, c’est pas très motivant…

Pour éviter cela, il est important d’avoir une bonne organisation défensive. Elle se compose de vos :

  • Esquives
  • Blocages : via la garde de boxe
  • Parades : Mouvement que vous allez réaliser pour dévier une attaque adversaire.

Pour progresser de manière structurée et optimale sur votre organisation défensive, je vous invite à suivre la progression suivante :

  1. Concentrez vous sur votre garde de boxe : Une bonne garde doit vous protéger efficacement le haut du corps (buste + tête), sans que vous aillez besoin de trop bouger les bras (= garde bien compact). De plus, vous devez renforcer votre gainage au niveau des bras, pour pouvoir encaisser les coups plus efficacement.
  2. Utilisez et maîtrisez quelques parades : Une fois que votre garde sera « acquise », il est temps de vous concentrer sur vos parades. Bloquer les coups tout le temps à ses limites, il vous faut apprendre à les dévier avec l’aide des parades.
  3. Apprenez à esquiver : Pour finir, maîtriser l’art de l’esquive est l’apogée de l’organisation défensive. Une bonne esquive permet à la fois de ne pas prendre un coup, mais aussi de créer des situations qui vous seront profitables (comme des ouvertures dans la garde adverse).

Peaufinez et améliorez constamment votre organisation défensive vous rendra très compliqué à boxer et améliorera votre efficacité en attaque.

6) Les bons enchaînements font les bons boxeurs

Maintenant que vous savez vous organiser défensivement, il est temps d’attaquer. Pour cela, découvrons les 3 éléments qui constituent une attaque réussit en boxe :

  • Vitesse/fluidité : Plus vous améliorerez votre vitesse de frappe, plus vos attaques seront difficiles à anticiper et à esquiver.
  • Précision : Plus un coup est précis, plus il sera efficace (surtout en combat). Pour cela, entrainez-vous à viser des points stratégiques tels que : la pointe du menton, le foie, le plexus, l’intérieur des cuisses, etc…
  • Impact : Maximisez la puissance de vos coups grâce au pivots (transfert du poids de corps) augmentera la dangerosité de vos assauts.

Le meilleur moyen d’inclure ses 3 critères dans vos attaques est de :

Perfectionner quelques enchaînements types

Trouvez entre 2 à 7 enchaînements favoris que vous allez travailler, travailler et travailler pour les perfectionner à leur maximum. Il ne sert à rien de connaitre 200 coups ou 10000 enchaînements. Lors d’un combat seul l’efficacité de vos coups compte. Donc pour cela, trouvez et perfectionnez quelques enchaînements type (qui vous plaisent) pour les rendre redoutablement efficace.

blank

Astuce BONUS : Lorsque vous sélectionnez des enchaînements à perfectionner vérifiez qu’ils soient :

  • Difficile à bloquer : En variant les zones de frappes pendant votre enchaînement (tête, corps, jambe)
  • Chirurgical : Il faut que dans votre enchainement il y est au moins 1 coup qui cherche à atteindre une zone sensible adverse.
  • Variez les coups : Un enchaînement n’est pas 5 fois le même coup, utilisez de la variété dans vos enchaînements (direct, crochet, uppercut, high kick, low kick, jab…).

Un enchaînement de boxe se compose en moyenne de 3 à 5 coups.

7) Boxez avec un maximum de boxeurs différents

Je vous invite fortement à aller de temps en temps vous entrainez dans d’autres salles de boxe. Plus vous verrez et boxerez avec des sparrings-partners différents, plus vous progresserez.

La boxe est un sport ou le coup d’œil est très important, les coups vont vites et il faut savoir réagir en un claquement de doigts. Et pour améliorer son coup d’œil, il faut boxer avec un maximum de boxeur(se)s différents.

Ainsi vous ne saurez jamais comment boxe votre adversaire boxe, ce qui vous obligera à être extrêmement vigilant. C’est en restant dans ce stade de vigilance que vos améliorerez votre coup d’œil.

De plus, voir différents boxeurs peut vous permettre d’analyser les points forts et faibles de chacun, que vous pourrez par la suite incorporer à votre propre boxe.

Puis cela vous permettra aussi de rencontrer d’autres passionnés du noble art.

8) Devenir un très bon boxeur, une question d’endurance ?

A mon humble avis, je ne crois pas qu’il y est de sport plus fatiguant que la boxe. Entre la dépense physique, le stress, et la gestion de la douleur, ce sport demande à ses pratiquants une endurance et un mental à toute épreuve.

Et c’est bien ce qui manque aux combattants amateurs dans la majeure partie des cas. On voit souvent une belle bagarre la première reprise, puis plus personne arrivé à la troisième, voir dès la deuxième pour certains.

Conclusion, il est très important d’améliorer son endurance au combat si vous souhaitez devenir un très bon boxeur.

Voici une liste d’exercice qui vous permettront d’améliorer votre endurance :

  • Courir : Entre 2 à 5 fois par semaine. En variant entre des footings longs, courts, en fractionné, à jeun…
  • Entrainement de boxe : entre 2 à 5 fois par semaine (laissez vous au moins 2 jours de repos par semaine)
  • Travail au sac (fractionné) : Le plus souvent possible pendant vos entrainements de boxe pour améliorer votre explosivité et votre endurance.
  • Corde à sauté : Plusieurs fois par semaine. Surtout à l’échauffement
  • Vélo : 1 à 3 fois par semaine sur des séances longues
  • Circuit training : Sans poids de préférence ou vous favorisez la vitesse à la puissance

Le cardio est la base de tout, une bonne endurance vous permettra de vous entraîner plus longtemps et de récupérer plus rapidement. En gros, plus vous serrez endurant, plus vous progresserez vite et serrez performant sur le ring.

blank

9) Un bon boxeur est un boxeur gainé

Plus vous serrez gainé, mieux vous arriverez à vous protéger et plus vos frappes seront percutantes.

Etre gainé ça veut dire quoi ?

C’est la capacité de votre corps à se durcir.

Pour le développer vous pouvez pratiquer tout type d’exercice à base de gainage (évidemment ^^), comme : la planche, la chaise… et autres exercices de renforcement musculaire, comme : les pompes, abdos, burpees, etc…

Renforcer son corps à base d’exercice en poids de corps vous rendra plus gainé et ainsi plus résistant sur le ring.

10) Développez-vous un mental de champion

Pour devenir un très bon boxeur il ne suffit pas d’être bon techniquement et physiquement. Il est dit que sur le ring le technique/physique c’est 40% et le mental 60%.

Vous l’aurez donc compris, le mental est aussi voir, plus important que le physique et la technique.

Des champions à la salle il en existe des milliers, mais de vrais champions qui montent sur le ring pour faire la guerre, il n’y en a pas beaucoup.

C’est pour cela qu’il est important que pendant votre préparation physique et technique, vous vous forgiez un mental d’acier. Pour cela il n’y a pas de secret, il faut vous discipliner.

Si vous vous dites que vous irez courir 5 fois par semaine à 7h du matin, vous allez courir tous les matins à 7h. Tenir ses objectifs que l’on se fixe est un très bon moyen de renforcer son mental.

Il y aura des jours ou vous n’aurez pas envie et vous trouverez surement toutes les excuses du monde pour ne pas faire ce que vous devez faire.

C’est à se moment même que votre mental doit prendre le dessus. Et c’est à ce moment précis que vous vous développez un mental de champion.

Pour résumer, donnez vous des objectifs clairs et précis qui vous permettrons de devenir le futur « King du Ring » et disciplinez-vous à la tenir.

blank

Résumé : Quelles sont les bases d’un très bon boxeur ?

Voici un résumé sous forme de liste des 10 principes qui feront de vous un très bon boxeur.

  1. N’aillez pas avoir peur de donner des coups et apprenez à maîtriser votre appréhension d’en recevoir.
  2. Boxez avec passion. C’est un sport difficile que l’on doit aimer pratiquer pour pouvoir performer.
  3. Travaillez doucement vos techniques de boxe pour les perfectionner un maximum.
  4. Équipez-vous avec tout l’équipement nécessaire à la pratique de la boxe.
  5. Concentrez-vous en premier sur le l’amélioration de votre organisation défensive pour mieux vous défendre et attaquer.
  6. Travaillez et peaufinez quelques enchaînements types. Ils deviendront vos attaques favorites.
  7. Changez souvent de partenaire d’entraînement.
  8. Un bon boxeur est un boxeur endurant.
  9. Renforcez et endurcissez votre corps avec le gainage et divers exercices physique en poids de corps.
  10. Forgez-vous un mental de champion en vous disciplinant.

J’espère que cet article vous guidera sur votre chemin de la réussite dans ce noble sport qu’est la boxe.

Je reste à votre entière disposition dans l’espace commentaire pour répondre à toutes vos questions.

« La détermination d’aujourd’hui mène au succès de demain. »

Kyle votre coach MotivaBoxe